"Imaginez que vous vous donnez soudain le droit d'être furieusement heureux. Oui, imaginez une seconde que vous n'êtes plus l'otage de vos peurs, que vous acceptez les vertiges de vos contradictions. Imaginez que vos désirs gouvernent désormais votre existence, que vous avez réappris à jouer, à vous couler dans l'instant présent. Imaginez que vous savez tout a coup être léger sans être jamais frivole. Imaginez que vous êtes résolument libre, que vous avez rompu avec le rôle asphyxiant que vous croyez devoir vous imposer en société. Vous avez quitté toute crainte d'être jugé. Imaginez que votre besoin de faire vivre tous les personnages imprévisibles qui sommeillent en vous soit enfin à l'ordre du jour. Imaginez que votre capacité d'émerveillement soit intacte, qu'un appétit tout neuf, virulent, éveille en vous mille désirs engourdis et autant d'espérances inassouvies. Imaginez que vous allez devenir assez sage pour être enfin imprudent.

Imaginez que la traversée de vos gouffres en vous inspire plus que de la joie. C'était tout cela être le Zubial."

Alexandre Jardin, Le Zubial

6.2.17

Bon à s'en badigeonner le corps

Pour cause de naissance proche de la chandeleur, Toutgrand a toujours eu la crêpe dans le sang.
Pas moyen d'y échapper, alors ce jeudi n'a pas fait exception, j'ai essayé une nouvelle recette de pâte à crêpes, ce fut un grand succès familial. Néanmoins je dois reconnaître que cette année la crème de chataîgnes y était pour beaucoup.

Avant je ne comprenais absolument pas l'engouement de l'être humain pour la crème de marrons de la marque qui détient en France le monopole, mais après avoir goûté celle faite par le chéri de Dany :

1) je comprends encore mieux pourquoi la dame est toujours aussi éprise de son époux (l'incroyable onctuosité et le parfait équilibre entre fruit et sucre sont juste indécents, il doit avoir des pouvoirs magiques !).

2) je ne PARTAGERAI PAS LE RESTE DU POT ! (que ce soit clair pour tout le monde)

3) sioupléééééééééééééééééé pitiéééééééééééééé laissez-moi venir assister à la prochaine cuisson de crème. Je serai bien sage promis et je ne goûterai presque rien.

4 commentaires:

Zozosteo a dit…

J'ai une patiente qui m'en a rapporté une fois. 2 pots. Je me suis dit que ça faisait beaucoup. Et puis j'ai goûté et... j'ai gardé les 2 pots! :-)

dany a dit…

L'homme dort déjà, je lui ferais lire ton post demain... Elle pourrait être meilleure (la crème) s'il n'avait oublié la vanille et le cognac... l'an prochain on vous invite à la préparation et vous remplirez vos propres pots!

dany a dit…

Ce soir on a mangé une tasse chacun de crème de marrons... T'es jalouse????

Névrosia a dit…

Zozostéo :
Comme je te comprends ! :-)

Dany :
Tu veux dire qu'elle pourrait être encore meilleure ? J'ai peine à y croire, il faudra comparer ;-)

Merci pour l'invitation, on y sera assurément !

Je ne suis pas bec sucré, alors je ne pourrais pas en manger une tasse sans être écœurée, mais j'en ai mis dans du fromage blanc et c'était divin.